Maitrise de Saint-Christophe de Javel, Paris - Historique


 

Histoire du groupe


     Installées depuis le début du siècle dans l'ouest parisien, les usines André Citroën, qui étaient en plein essor dans les années 50, drainaient autour d'elles une population nombreuse et active. C'est dans ce quartier populaire que Claude Sommaire en 1955, organiste de formation, créa sur la demande du curé de Saint-Christophe et sur le modèle des Petits Chanteurs à la Croix de Bois, sa deuxième manécanterie (il était déjà le fondateur et le chef de chœur de la manécanterie des Petits Chanteurs de Saint-Ferdinand des Ternes).


Clocher de Saint-Christophe de Javel

Clocher de Saint-Christophe de Javel
     Chœur à voix égales à ses débuts, elle devient rapidement un chœur à voix mixtes et atteint un effectif d'une cinquantaine de chanteurs.

     Bien que non professionnels, plusieurs chefs de chœur marqueront des étapes importantes dans l'évolution du chœur de par leur personnalité (Claude Pinault, chef pendant douze ans ou Hervé Biseuil avec qui le chœur enregistra son premier disque).

     Dans les années 80, la manécanterie voit déjà s'affiner ses exigences musicales quand Joël Sybille, chanteur professionnel en prend la direction.

     C'est en 1994 qu'Erwane Pinault, licenciée en Musicologie, crée le chœur de filles Cæcilia pour répondre à une demande de plus en plus pressante des jeunes filles qui, au sein du 15ème, souhaitent chanter.

     Un tournant décisif sera pris en 1995, lorsque Lionel Sow, alors âgé de 17 ans, mais au talent déjà évident, devient chef de la maîtrise. Son professionnalisme permettra d'allier l'élan et la fraîcheur d'enfants non professionnels à l'exigence imposée par les œuvres de grands compositeurs. Il laisse les chœurs en 2006 après en avoir profondément fait évoluer la physionomie, pour devenir directeur artistique de la Maîtrise de Notre-Dame. Lionel Sow

Lionel Sow

     2006 marque le début d'une nouvelle étape. Caroline Marçot, musicienne et compositeur reconnue prend la direction du chœur Cæcilia, et Henri Chalet succède à Lionel Sow, après en avoir été longtemps l'assistant. Ils s'entourent progressivement d'une équipe de quatre professeurs pour donner une nouvelle impulsion au chœur, qui compte maintenant presque une centaine de chanteurs. En 2010 Alice Korovitch prend la direction du choeur Caecilia. Après une année avec Igor Bouin en 2011, Marc Korovitch prend la direction de la Maîtrise en 2012. Alice et Marc restent dans la continuité du projet commencé par leurs prédécesseurs. Depuis 2014, Lucile de Trémiolles dirige les deux choeurs.

     Désormais, les objectifs de la formation sont d'une part d'atteindre un niveau supérieur de qualité et de professionnalisme et d'autre part de toucher un public toujours plus large, ce afin de mener à bien d'ambitieux et magnifiques projets.

 

 

Photos du quartier




(c) Matthieu Guinard

 

 

 

Conception et réalisation : Alexandre Lefaure

Plaquette






Photos des chœurs




Soyez prévenus des concerts par email

Votre adresse email :